Abonnés

La start-up Global ID et l’Institut de Recherche Idiap lancent le projet Candy

Doté d’un million de francs et soutenu par Innosuisse, le projet Candy va développer et breveter un scanner sans contact permettant l’identification par la reconnaissance des veines de la main.

Le projet de recherche et développement entre la société Global ID et l’Institut de Recherche Idiap permettra de tirer le meilleur de cette technologie et de la rendre disponible aux professionnels de la santé.
Si un relevé d’empreintes digitales constitue souvent un bon moyen de sécurisation, en milieu hospitalier, cette méthode présente des problèmes d’hygiène évidents. La technologie de la reconnaissance des veines présente l’avantage de pouvoir se faire sans contact. L’identification des personnes se fait grâce à la forme du réseau veineux de la main, qui est également propre à chaque individu. La photographie des veines est possible à distance grâce à l’imagerie dans le domaine du proche infr...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article