Abonnés
Article contributeur

La fintech Ibani veut s’imposer dans le change de devises en ligne

La start-up genevoise veut faciliter la vie des frontaliers. Elle lance une plateforme permettant de convertir son salaire en euros, sans passer par une banque.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
Créée en 2017, la fintech ibani lance son service de change et de transferts internationaux au travers de son application mobile. Qualifiée par l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma), elle est licenciée comme intermédiaire financier et est logée dans les locaux de Saxo Bank, à Genève. Si les fintechs anglaises se sont positionnées en Europe à la pointe de la transformation de ce système des paiements, ibani tire son épingle du jeu en éliminant l’utilisation de com...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article