Abonnés

Kaspersky Lab projette d'ouvrir un centre de données en Suisse

Le spécialiste russe de la sécurité informatique Kaspersky Lab projette d'ouvrir en Suisse un centre de données pour répondre aux préoccupations des gouvernements occidentaux selon lesquels les services de renseignement russes utiliseraient ses logiciels anti-virus pour espionner ses clients.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
Selon des documents internes cités par l'agence Reuters, confirmés par une source proche du dossier, la décision de Kaspersky d'ouvrir un centre de données en Suisse début 2020 fait suite aux campagnes menées notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni incitant le public à ne plus utiliser les produits développés par la société basée à Moscou, pouvait-on lire jeudi sur le site de l'agence américaine.Selon la source citée par Reuters, les allégations du gouvernement américain - qui a ordonné l'...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article