Abonnés

Emil Frey devient l’importateur pour l'Europe d’un grand constructeur automobile chinois

Le concessionnaire va livrer des véhicules électriques et hybrides de Great Wall Motor dès cette année en Allemagne. Le calendrier n'est pas encore précis pour la Suisse.

Emil Frey
Gerhard Schürmann, CEO d'Emil Frey, Qiao Xianghua, président de GWM Europe et Wolfgang Kopplin, membre de la direction d'Emil Frey.
Les voitures chinoises pourraient bientôt être de plus en plus nombreuses sur nos routes. Après BYD – le deuxième plus gros constructeur de véhicules électriques au monde – qui a annoncé au début de ce mois-ci son entrée sur le marché européen via un partenariat avec le concessionnaire suédois Hedin, c’est au tour de Great Wall Motor (GWM) de préparer son arrivée. Le groupe chinois, actuel huitième constructeur en Chine, présent notamment en Russie, en Afrique du Sud, en Australie, et au Moye...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article