ABB rechargera les bus électriques bâlois

Le groupe zurichois fournira les stations de recharge, l'intégralité des éléments de raccordements, ainsi que les logiciels nécessaires au services industriels de Bâle.

ABB
En plus des dispositifs de recharge dans le dépôt de Rank, le géant zurichois installera également des chargeurs rapides dans deux terminus de manière à étendre le rayon d'action des bus.

Les services industriels de Bâle IWB confient à ABB l'établissement d'un réseau de bus électriques à l'horizon 2027, indique le conglomérat zurichois d'électrotechnique et d'automation jeudi. Ce contrat s'inscrit dans le cadre du projet des transports publics bâlois (BVB) de propulser à cette date l'ensemble de sa flotte au moyen d'énergies renouvelables, conformément à leur mandat légal.

ABB fournira les stations de recharge, l'intégralité des éléments de raccordements, ainsi que les logiciels nécessaires et les services, souligne le communiqué. En plus des dispositifs de recharge dans le dépôt de Rank, le géant zurichois installera des chargeurs rapides dans deux terminus - à l'Euroairport et Petit-Huningue - de manière à étendre le rayon d'action des bus.

ABB ne livre aucun détail financier autour de cet appel d'offres. Lors de la présentation de leur projet d'électrification il y a pile un an, les BVB devisaient à 161 millions de francs l'aménagement du dépôt de Rank et à 52 millions supplémentaires l'installation des dispositifs de recharge.

Le gouvernement bâlois de son côté avait approuvé une demande de crédit de 360 millions de francs, comprenant aussi l'achat de 126 véhicules électriques pour 147 millions. (AWP)

Commentaires