Abonnés
Article éditorial

Un bouclier contre l’inflation qui ne doit pas faire illusion

L'inflation pose moins de soucis en Suisse que dans l'Union européenne. Le franc suisse y est pour beaucoup en raison de sa progression face à l'euro. Il n'est pas la panacée pour autant.

Keystone
L’Office fédéral de la statistique a dressé mardi un constat somme toute encourageant au sujet de la pression inflationniste. Oui, les prix ont augmenté en 2021 mais la situation reste supportable. Le mérite en revient surtout au franc suisse. Son appréciation continue ces derniers mois a absorbé en grande partie le choc qu’ont connu les autres pays européens. Un rapide coup d’œil sur les facteurs inflationnistes ne peut que tempérer tout triomphalisme. Sans surprise, la hausse des prix ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article