Abonnés
Article éditorial

Genève perd la boussole fiscale

Le canton du bout du lac ne pense plus qu’à augmenter les impôts. Danger.

KEYSTONE
«Le problème de fond tient au glissement du débat politique vers une fronde »anti-riches« assez idéologique. Or, remplacez »riches« par »entrepreneurs« et c’est l’avenir économique du canton qui est menacé. Le canton a ainsi bel et bien perdu sa boussole fiscale.»
Un curieux débat fiscal s’est engagé à Genève. S’agit-il d’une nouvelle Genferei? Probablement…Le canton manque-t-il de recettes? Non. Pour 2021, l’Etat tablait sur un déficit, mais ses comptes sont repassés dans les chiffres noirs. Grâce à 999 millions de francs de revenus fiscaux supplémentaires, dont l’essentiel a été apporté par les entreprises genevoises.Le canton ne dépense-t-il pas assez? Même réponse. Genève est même le champion suisse avec des dépenses par habitant largement supérieu...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article