Abonnés
Article éditorial

Davos se trompe

L'élite réunie par le Forum économique mondial avait le moral en berne. Pas seulement pour de bonnes raisons.

Keystone
«L’échec, il y a bientôt un an, de la petite taxe sur le CO2 dans un pays aussi riche que la Suisse devrait servir de leçon.»
Un pessimisme général a pesé le long de la réunion annuelle du Forum économique mondial (WEF), qui s’est achevée ce jeudi. La guerre en Ukraine a occupé tous les esprits, d’autant qu’aucune solution de paix ne s’esquisse pour le moment. L’impressionnante détermination de la délégation ukrainienne à Davos tranchait avec les informations venant du terrain, où la Russie semblait progresser.La crise alimentaire qui se prépare a aussi de quoi inquiéter. Les millions de tonnes de céréales bloquées ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article