Communiqué

Le Béjart Ballet Lausanne ouvre sa nouvelle saison à l’Opéra de Lausanne

Après une pause estivale bien méritée, le Béjart Ballet Lausanne a retrouvé ses studios au chemin du Presbytère 12, prête à entamer sa saison 2021-2022.

Les premiers spectacles auront lieu du 17 au 19 septembre prochain à l’Opéra de Lausanne. Gil Roman et sa compagnie rendront hommage au compositeur Pierre Henry en proposant un programme mixte composé des ballets Improvisations, La porte et Symphonie pour un homme seul.

La collaboration artistique, l’amitié sincère et profonde entre Maurice Béjart et Pierre Henry, l’inventeur de la musique concrète avec son complice Pierre Schaeffer, ont marqué l’Histoire. On songe évidemment à Symphonie pour un homme seul, l’œuvre fondatrice du style béjartien proposée par le BBL en clôture de ce nouveau programme intitulé « À la rencontre de Pierre Henry ».

Improvisations

En ouverture de soirée, le BBL cherche sa résonnance en s’appuyant sur la structure dramatique du ballet Variations pour une porte et un soupir créé à Bruxelles en 1965 sur la musique de Pierre Henry. Mais la partition est ici confiée au groupe Citypercussion : l’originale n’est plus que l’écho de quelques sons, de bruitages intégrés, mixés dans seize nouvelles compositions jouées sur scène.

La porte

Recherche toujours mais sur la forme avec la deuxième pièce au programme de la soirée. En 1970, pour le lancement de la saison de la Brooklyn Academy à New York, Maurice Béjart fait sensation en présentant La porte : un solo sur pointe réglé pour Maïna Gielgud sur la musique de quatre des Variations pour une porte et un soupir. Ici, Gil Roman questionne l’identité en confiant, pour la première fois, le rôle à un danseur. 

Symphonie pour un homme seul

Retour à l’origine en clôture de programme avec Symphonie pour un homme seul, seize ans après sa dernière représentation au Théâtre Métropole à Lausanne. Créé à Paris devant un public clairsemé le 26 juillet 1955, ce ballet révèle alors un chorégraphe dont la personnalité singulière, le talent, va révolutionner l’art du ballet. Née d’une rencontre impromptue entre le chorégraphe et les deux Pierre, cette première autobiographie d’un jeune chorégraphe laissant libre cours à ses aspirations, l’œuvre insolite le révèle au monde.

Informations et billets : opera-lausanne.ch & bejart.ch

Les spectateurs seront priés d’appliquer les mesures sanitaires mises en place par l’Opéra de Lausanne qui sont indiquées sur leur site internet.

Commentaires