Abonnés
Article contributeur

La petite révolution d'une start-up pour une gynécologie sans douleur

La start-up Aspivix a conçu une nouvelle génération de pince chirurgicale non traumatique et peu invasive pour des actes gynécologiques courants comme la pose d’un stérilet.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
Alors que les procédures gynécologiques d’accès à l’utérus à l’aide des pinces traditionnelles génèrent de pénibles douleurs pour 80% des femmes, Aspivix se prépare à lancer une petite révolution. La start-up a inventé un instrument novateur pour atteindre cet organe ô combien sensible de l’appareil reproducteur féminin, sans causer de souffrance, de lésion ou de saignement comme le font les deux griffes d’un tenaculum. La jeune entreprise hébergée au sein de l'accélérateur de startup MassC...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article