Abonnés

Des métaux lourds sur les plages du Léman

Des chercheurs de l’Université de Genève ont détecté la présence fréquente de cadmium, mercure et plomb dans des déchets plastiques collectés sur les plages du Léman. Ces concentrations parfois très élevées dépassent le maximum autorisé par la législation européenne. Il s’agit de la première analyse chimique des plastiques collectés sur les plages du lac Léman, a indiqué l’alma mater genevoise. L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’UNIGE et de l’Université de Plymouth. Cette étude, p...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article