Abonnés
Article contributeur

L’ultime instrument de répression financière

L’idée d’abolir la monnaie papier anonyme pour contrer le crime pourrait être dangereuse.

Dans un récent éditorial publié dans le Financial Times, Kenneth Rogoff, professeur à Harvard, propose une idée originale: pourquoi ne pas abolir la monnaie papier «anonyme», à commencer par les grosses coupures? Ses arguments font mouche, tout au moins superficiellement.Prenant comme exemple la découverte de quelque 200 millions de dollars en billets de 100 dollars lors de la récente arrestation du baron de la drogue mexicain Joaquín «El Chapo» Guzmán, Kenneth Rogoff avance l’hypothèse qu’un...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article