Article contributeur

Les rendements sur le marché mondial de l’eau

Par Daniel Kalt et James Mazeau

La population augmente, le niveau de vie s’améliore, l’urbanisation et l’industrialisation progressent dans les pays émergents selon l'étude d’UBS «L’avenir de la planète». Dans la foulée, les modèles d’approvisionnement évoluent en raison du changement climatique. Cette situation va augmenter la pression qui pèse sur la distribution de l’eau à l’échelle mondiale.

La taille du marché mondial de l’eau, estimée à 655 milliards de dollars pour 2020, offre de nombreuses opportunités de placement. Explications.

Les gagnants du secteur

Les fournisseurs d’eau et les entreprises industrielles axées sur les technologies hydrauliques devraient profiter de l’augmentation de la demande en or bleu. Les premiers devraient bénéficier de la hausse tarifaire de l’eau, des capacités accrues, de la consolidation du secteur et de l’augmentation de la demande en stations de traitement des eaux usées.

Le secteur de l’eau utilise également de plus en plus de technologies digitales pour gérer plus efficacement ses installations hydrauliques. Les fournisseurs peuvent ainsi adapter leurs tarifs de manière dynamique pour mieux équilibrer l’offre et la demande durant les périodes de pic.

En plus d’améliorer l’efficacité de leur fonctionnement, ces technologies digitales d’optimisation des installations augmentent également leur degré d’automatisation et peuvent atténuer le problème des fuites d’eau.

Tirer parti de la durabilité

Par ailleurs, les entreprises qui s’attaquent à la question de leur consommation hydraulique profitent de la réglementation croissante et de l’intérêt des investisseurs à la recherche de placements durables. Ce qui peut aider à mieux contrôler les risques et à améliorer la rentabilité.

Les fournisseurs d’eau et les entreprises axées sur les technologies hydrauliques devraient profiter de l’augmentation de la demande en eau.

La question de la consommation hydraulique peut s’avérer particulièrement cruciale pour les entreprises qui ont besoin d’importantes quantités d’eau pour mener leurs activités, notamment l’agriculture et l’industrie agroalimentaire. Elles sont souvent soumises à une réglementation relative à l’eau renforcée ainsi qu’à des frais d’eau élevés.

Du côté des investisseurs

Les investisseurs ont des opportunités d’investir dans des fournisseurs de solutions, tels que les entreprises d’approvisionnement et les réseaux hydrauliques intelligents.

Avec une part de marché de 29%, le traitement des eaux usées constitue la catégorie la plus importante. Les 71% restants comprennent les fournisseurs d’équipements destinés à la collecte, à la distribution et au traitement des eaux. En matière de croissance, les réseaux hydrauliques intelligents font partie des marchés finaux les plus attractifs. Les entreprises qui aident à concevoir de manière plus efficace la consommation d’eau ne devraient non plus pas être négligées.

Commentaires

Daniel Kalt

UBS Global Wealth Management Chef économiste Suisse

James Mazeau

UBS Global Wealth Management Economiste, Chief Investment Office (CIO)