Abonnés
Article contributeur

La libre circulation des personnes favorise les entreprises

Marco Taddei
En vigueur depuis juin 2002, l’accord sur la libre circulation des personnes (ALCP) suscite toujours craintes et interrogations.  Des réticences injustifiées au vu des avantages indéniables de l’ouverture du marché du travail, qui profite autant aux entreprises qu’à la population. C’est ce que montre le 16e rapport annuel de l’observatoire de l’accord sur la libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne, récemment publié par le Seco. Le rapport de l’Observatoire...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article