Abonnés
Article contributeur

La gauche pactise avec Friedman

GSsA. Le système de circonscription était soutenu par des personnalités comme Jean Jaurès. Tandis que l’abolition était prônée par les libéraux.

L’alignement de toute la gauche en ordre de marche derrière l’initiative du GSsA n’a jamais montré de manière plus éclatante à quel point, dans l’ancien camp socialiste, tout idéal collectif a été évacué au profit de préoccupations individualistes. Toujours la même ritournelle des «droits» sans contrepartie – à commencer par le droit du jeune Suisse de 19 ans d’aller passer ses vacances d’été à Ibiza plutôt qu’à l’école de recrues. Quelle était, il n’y a pas si longtemps, la position des gauc...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article