Abonnés
Article contributeur

Horreur et errements

Alain Max Guénette
Un scandale a éclaté grâce à la parution il y a une dizaine de jours de l’ouvrage de Vanessa Springora: «Le consentement». Son sujet renvoie à la nécessaire protection des préadolescents dans la fragilité de l’âge face à des agissements d’adultes pervers. La question centrale revient à se demander ce que vaut un consentement dans une relation dissymétrique sujette à abus de pouvoir? Précisons les coordonnées du scandale. Lors d’une émission de télévision littéraire (Apostrophe) au début des ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article