Abonnés
Article contributeur

Fonds immobiliers suisses: réduire l’engagement excessif

Philippe G. Müller.
L’environnement persistant d’intérêts négatifs continue à produire de curieux effets. Depuis l’été dernier, les baisses de taux d’intérêt de la Banque centrale américaine, la Fed, ont anéanti tous les espoirs en Europe de sortir bientôt de la phase d’intérêts négatifs toutes durées confondues sur le marché des capitaux. Nombreux sont ceux qui réalisent que les taux d’intérêt négatifs persistants vont entraîner de multiples distorsions et dysfonctionnements aussi bien sur les marchés des capit...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article