lundi 01 septembre 2014 // 22:53

Remise en service des Boeing 787 Dreamliner de United Airlines

mardi, 21.05.2013

Transport aérien

La compagnie aérienne United Airlines a annoncé la remise en service pour cette semaine de la totalité de sa flotte de Boeing 787 Dreamliner. Un premier vol s'est déroulé lundi sans encombres.

Les patrons de United Airlines, Jeff Smisek, et de Boeing, Jim McNerney, ont participé à ce premier vol, entre Houston et Chicago.

Le Dreamliner a été interdit de vol dans le monde entier le 16 janvier à la suite de deux incidents, l'un à Boston et l'autre au Japon, mettant en cause la sécurité des batteries lithium-ion de l'appareil. Boeing a dû revoir la conception du système de batteries.

"Tous les nouveaux avions ont des problèmes", a déclaré Jeff Smisek, à sa descente de l'avion. "Nous avons travaillé avec Boeing pour les résoudre. Nous sommes très confiants".

Il a précisé que le remise en service des six 787 de United permettra à la compagnie d'assurer des vols supplémentaires entre Houston et d'autres grands aéroports américains, dont Chicago, Newark et Denver.

Dernière interdiction il y a plus de 30 ans

La compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA) doit reprendre l'exploitation de ses 17 Boeing 787 le 1er juin. Japan Airlines prévoit elle aussi de reprendre l'exploitation du Boeing 787 le mois prochain.

Fin avril, Ethiopian Airlines avait été la première compagnie aérienne à faire voler à nouveau un 787 Dreamliner. (voir )

La dernière fois qu'une catégorie d'avions a été interdite de vol remonte à plus de 30 ans. L'administration américaine de l'aviation civile, la FAA, avait interdit le DC-10 de McDonnell Douglas en 1979 après un accident à Chicago qui avait fait 273 morts.

Agrandir page UNE

agefi_2014-09-01_lun_01
Publications Agefi