mardi 02 septembre 2014 // 20:49

Tentatives assez soutenues de retour sur le franc refuge

jeudi, 04.04.2013

Les données de la BNS sur les changes et rendements des obligations Conf reflètent un net regain de tensions.

Levi-sergio mutemba

C’est un tout autre scénario 2012 qui se présente après trois mois sur le marché des taux de la Confédération. Inverse de celui de l’an dernier. Les dernières données statistiques, et celles relatives aux taux de change, publiées hier par la Banque nationale (BNS), suggèrent que les tentatives de revenir sur les valeurs refuges libellées en francs se multiplient depuis janvier. Bien avant Chypre.

Sur le marché des taux courts, la liquidité au jour le jour (call money) est systématiquement dans le négatif (-0,20% actuellement) depuis novembre 2012. Jusque-là, il était resté positif toute l’année (sauf en août). Les taux Libor sur franc à un, deux, trois, six et douze mois se situent au plus bas de leur fourchette annuelle.

Quant aux rendements des obligations de la Confédération (taux au comptant), il est intéressant d’observer le rebond des taux sur la partie longue. L’emprunt à 10 ans, dont le taux est passé de 1,23% en janvier 2012 à 1,16% en décembre, a rebondi en janvier de cette année à 1,37%. Les rendements à 10 et 20 ans ont suivi la même tendance, reflétant probablement certaines incertitudes vis-à-vis des perspectives économiques.

Sur le marché des changes, la reprise du franc depuis janvier face à d’autres valeurs refuges comme la livre sterling et le yen coïncide là aussi avec une reprise des tensions. En février, le yen est passé pour la première fois depuis plus d’un an sous la barre du franc (à 0,98 franc contre 1,15 franc en moyenne durant l’année). L’attitude ultra accommodante de la Banque du Japon a toutefois  joué peut-être un rôle. Enfin, bien que  l’euro conserve ses gains face au franc sur trois mois, la tendance est clairement baissière depuis le début de l’année.

Agrandir page UNE

agefi_2013-04-04_jeu_01
Publications Agefi