jeudi 02 octobre 2014 // 00:18

Le G20 prône la fin du secret bancaire en présence de la Suisse

samedi, 20.04.2013

Le G20 est pour la fin du secret bancaire

Les ministres des Finances du G20 "exhortent" à la fin du secret bancaire. Durant leur réunion à Washington, la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf leur a notamment donné le point de vue helvétique sur le dossier de l'échange automatique d'informations.

Il importe, leur a-t-elle dit, de disposer de règles équitables et de normes mondiales. Pour la Suisse, il est important de trouver une solution globale incluant également les places financières "offshore" et les sociétés écran ou "trusts" en droit anglo-saxon.

A Washington, la conseillère fédérale a pris connaissance d'un rapport d'étape du Forum global sur la transparence et l'échange d'informations fiscales. Ce document de l'OCDE préconise de faire de l'échange automatique d'informations le nouveau "standard mondial".

Il formule des critiques envers treize pays, dont la Suisse, au sujet de l'entraide administrative en matière fiscale. Le Conseil fédéral a déjà entrepris de résoudre les problèmes soulevés par le Forum mondial, a déclaré Mme Widmer-Schlumpf face aux représentants de la presse.

La conseillère fédérale s'est entretenue jeudi avec le secrétaire américain au Trésor Jack Lew. Elle a discuté avec lui d'une solution pour résoudre le conflit fiscal avec les banques helvétiques. Les deux parties souhaitent un accord aussi rapidement que possible. Il faut toutefois encore du temps pour que les négociations aboutissent, a déclaré la ministre helvétique.

Invitée par la présidence russe du G20, la Suisse prend part cette année aux réunions des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales du G20. Cela inclut la participation à des groupes de travail et à des rencontres de hauts fonctionnaires, précise le communiqué.

Au-delà du rapport intermédiaire du Forum global, les discussions ont porté sur les perspectives de l'économie mondiale, la réforme de l'architecture financière internationale et les progrès accomplis dans le domaine de la réglementation des marchés financiers.

Les ministres des Finances du G20 ont également réaffirmé l'engagement des pays développés à mettre en place d'ici septembre des stratégies budgétaires à moyen terme. Ils réaffirment ainsi les déclarations faites à l'issue de la précédente réunion ministérielle du G20, en février à Moscou.

Revenant sur l'état de l'économie mondiale, ils ont estimé que des "risques majeurs" ont été évités mais que la reprise reste "inégale" à travers le globe, faisant écho aux craintes de fragmentation soulevées cette semaine par le Fonds monétaire international (FMI).

Agrandir page UNE

agefi_2014-10-01_mer_01

LOGIN ABONNÉS


Concours
Agefi Life

1 montre Louis Erard à gagner


Sponsorisé par


LES AVANTAGES DE L'ESPACE ABONNÉS

Lecture intégrale
- de l'édition du jour
- des neuf éditions précédentes

Trois éditions à tester
27 mars 2014
7 mai 2014
2 juin 2014

Accès aux archives

pour s'abonner 



Recevez chaque jour la une de l'Agefi sur votre mail. S'inscrire


 
Publications Agefi