lundi 22 septembre 2014 // 10:11

La branche de l'aluminium a souffert en 2012

mardi, 21.05.2013

Aluminium

L'industrie suisse de l'aluminium a continué à souffrir de la force du franc et de la crise de la dette européenne en 2012. Sa production, dont 80% a été exportée, a crû de 0,4% comparé à l'année précédente, à 184'850 tonnes.

Cette hausse modérée est à mettre sur le compte de la demande croissante des secteurs de l'automobile et des transports, a indiqué mardi l'Association suisse de l'aluminium alu.ch qui regroupe 38 fonderies, deux laminoirs et trois ateliers de filage à la presse.

En Suisse, l'utilisation d'aluminium s'est montée à 207'900 tonnes, en baisse de 0,6% sur un an. Ce volume représente 26,3 kilogrammes par habitant.

Les fondeurs de métal léger ont traité 17'970 tonnes l'année passée, soit 14% de moins que l'année d'avant. Dans le secteur du moulage en sable de métal léger, la baisse a atteint 37% à 2740 tonnes. Celui du moulage sous pression a perdu 7% à 12'770 tonnes. Le moulage en coquille a subi un recul de 10% à 2460 tonnes.

Ces pertes viennent de l'appréciation du franc, qui continue d'éroder les marges, et de la crise dans les pays européens, a expliqué le directeur de l'association Marcel Menet devant la presse à Zurich. La situation ne va pas en s'améliorant. Les entrées de commandes du premier trimestre 2013 sont en baisse de 13%.

Baisses des commandes

L'année dernière, l'industrie suisse de l'aluminium a particulièrement été lésée par la baisse des commandes dans les techniques mécaniques et électriques ainsi que dans l'industrie textile. Ces branches, échaudées par la cherté du franc, ont préféré se tourner vers des fournisseurs bon marché de la zone euro, a expliqué Markus Tavernier, président d'alu.ch.

Les secteurs de l'emballage, de la construction, de l'énergie et des techniques médicales ont en revanche choisi la "qualité suisse". Leurs commandes sont restées stables. La plus forte hausse de la demande est venue de l'industrie des transports, ce qui a permis à l'industrie de l'aluminium suisse de ne pas sombrer.

M. Tavernier, également directeur de la coopérative Igora pour le recyclage de l'aluminium, a en outre relevé le haut niveau du recyclage en Suisse. Le taux de recyclage des canettes en aluminium en Suisse a atteint 91% l'an dernier.

Agrandir page UNE

agefi_2014-09-19_ven_01
Publications Agefi